Le pissenlit - Taraxacum dens-leonis

Taraxum

Nom vernaculaire français : pissenlit - lié aux porpriétés diurétiques de la plante ; dent-de-lion - lié à la forme courbe de ses feuilles.
Nom vernaculaire basque :
Binôme latin, genre, espèce. Taraxacum : du grec taraxis, trouble et akeomai, guérir, allusion à de prétendues propriétés médicales. Officinale : qui servait à la pratique de la médecine.
Auteur : L. = Carl Linnaeus ou Carl von Linné (1707-1778), botaniste suédois auteur de la première description de l'espèce.
Famille botanique : Asteraceae

 

Ecologie

Le pissenlit est une plante très commune des jardins, prairies, cultures et bords de chemin, bien exposés au soleil.
Lorsque les pissenlits sont nombreux, ils indiquent des sols compacts et piétinés, assez frais.
C’est une espèce vivace de hauteur inférieure à 40cm, dont les fleurs sont pollinisées par les insectes et dont les graines sont dispersées par le vent et les fourmis.

 

Description

Les fleurs sont jaunes et toutes en languette. Elles sont réunies ensemble (capitule) au bout d’un pied (pédoncule) dressé.
Les feuilles sont regroupées en rosette, elles se rétrécissent à la base, et sont divisées en segments.triangulaires. Leur forme est très variable.
Enfin, la racine du pissenlit est très longue et forte, en forme de pivot.

 

Utilisations

De nos jours, le pissenlit est surtout utilisé dans l’alimentation. On utilise toutes les parties de la plante (racine, feuilles, fleurs)
Cru, seules les jeunes feuilles doivent être consommées, au printemps, car elles sont à ce moment tendres et moins amères.
Le pissenlit est un excellent dépuratif, c'est-à-dire qu’il purifie le corps en favorisant l’élimination des toxines.