Maîtriser les herbes folles de son jardin

Les herbes folles

 

 

Pourquoi a-t-on envie d'éliminer ces herbes " folles " ?

  • Elles donnent un aspect négligé au jardin,
  • Elles concurrencent les semis et les jeunes plants.

 

Ces herbes présentent pourtant des avantages :

  • Elles sont un refuge pour les insectes qui participent à l'équilibre biologique du jardin,
  • Elles protègent le sol de la sécheresse, du vent et des fortes pluies,
  • Elles sont une ressource à composter,
  • Elles sont de bonnes indicatrices de la nature du sol et permettent de repérer les endroits où des amendements sont nécessaires : l'ortie indique des terres riches en azote, la pâquerette pousse dans des sols pauvres en calcium, le rumex en sol compact...
  • Leur floraison concourt à beauté du jardin.

 

Ainsi, la présence de cette végétation est bénéfique à l'équilibre du jardin. Cependant, voici quelques gestes qui peuvent aider à contrôler le développement de ces herbes :

  • Biner et sarcler régulièrement : d'un même geste, on aère et on désherbe la terre.
  • Pailler les plantations.
  • Couper les fructifications des herbes sauvages les plus résistantes (pissenlits...).
  • Pratiquer le faux-semis : préparer le sol comme si on allait l'ensemencer, puis attendre 2 semaines. Les plantes spontanées vont sortir, elles seront faciles à arracher. Semer, planter ensuite les cultures.
  • Semer en ligne au potager : on identifie mieux les jeunes pousses et on a de l'espace pour biner plus facilement.
  • Couper les tiges pour fabriquer ses purins et préparations végétales pour soigner son jardin.
  • Le désherbage thermique est efficace sur les annuelles avec des passages réguliers. Mais seules les parties aériennes sont atteintes, il faut souvent le combiner avec une intervention manuelle.