Bien choisir son terreau

 

Nous sommes parfois amenés à utiliser du terreau pour nos plantes. L’offre commerciale étant très variée, comment bien choisir celui dont nous aurons besoin ?

 

A quoi sert un terreau ?

 

Le terreau remplit différentes fonctions :

  • il permet un bon ancrage des racines afin d’assurer la stabilité de la plante,
  • il apporte des éléments nutritifs,
  • il doit retenir une humidité suffisante,
  • il présente un indice d’acidité adapté aux cultures,
  • enfin, il aère le sol afin d’assurer une bonne aération des racines.

 

De quoi est composé un terreau ?

 

La composition figure au dos du sac de terreau, elle présente par ordre décroissant les éléments présents.

  • Les tourbes blonde et brune : elles sont très souvent utilisées pour retenir l’eau, aérer le sol et retenir les éléments nutritifs. Cependant, leur usage présente l’inconvénient d’accroître la pression sur les tourbières, milieux naturels souvent protégés pour leur biodiversité.  Il existe des terreaux qui remplacent la tourbe par des fibres végétales (écorces compostées, fibre de coco…) aux propriétés assez proches.
  • Compost d’écorces,  fibres de bois, perlite, vermiculite, pouzzolane : leur rôle est d’aérer la terre.
  • Les engrais retards : ces engrais, souvent présents sous forme de petites billes jaunes, aident les racines à mieux se développer. Il n’est alors pas utile de rajouter d’autres éléments nutritifs à la plantation.
  • L’argile : elle permet de retenir l’eau et les éléments nutritifs.
  • Le sable : il favorise le drainage de l’eau.
  • Le compost : il nourrit le sol, améliore ses propriétés physiques ainsi que son activité biologique.

 

Les différents types de terreaux :

 

  • Terreau universel : c’est un produit de base pour les cultures sans besoin spécifique, il s’agit souvent de produits d’appel.
  • Terreau horticole : il est souvent enrichi par du fumier ou des algues. Il est adapté à la plupart des cultures classiques.
  • Terreau de feuilles : ce terreau, un des meilleurs qui soit, s’adapte également à la plupart des cultures classiques, il est riche en matière organique et facile à fabriquer dans son jardin.
  • Terreau de semis et de rempotage : très aéré et dont les qualités sanitaires (germes, parasites…) ont été particulièrement suivies, ce terreau est idéal pour les semis en caissettes ou les bouturages.
  • Terre dite de bruyère : il s’agit d’un terreau plus riche en éléments acides (tourbes, écorces de résineux…). Il convient aux plantes acidophiles telles que les rhododendrons, hortensias, camélias… Cependant, un bon terreau de feuilles sera tout autant adapté. Et pour ces cultures, il vaut mieux s’assurer que le sol de son jardin s’y prête naturellement. On soulagera ainsi son dos, son porte-monnaie et ses plantes d’efforts plus ou moins concluants !
  • Terreaux spécialisés pour cactus, orchidées, bonzaïs, plantes vertes, plantes fleuries … : ce sont des terreaux dont la composition a été adaptée aux besoins spécifiques des ces plantes.

 

Comment choisir son terreau ?

 

Définissez vos besoins : nature de vos plantations, plantations pleine terre ou en bac, poids du sac…

Lisez attentivement sa composition : veillez à la présence de matière organique (fumier, compost…) afin d’enrichir votre sol.

L’aspect du terreau est révélateur de sa qualité : de couleur noire, il doit avoir une granulométrie fine, preuve d’une maturation aboutie de ses composants.

Essayez de privilégier les terreaux sans tourbe.

Parfois, des sacs de terreau produit localement sont proposés dans les points de vente. Leur emballage n’a pas forcément l’attrait marketing des grandes enseignes, cependant ils peuvent être de très bonne qualité.

 

 

En guise de conclusion, mieux vaut utiliser du terreau quand vous n’avez pas de terre (plantations en pot, balcons…). Quant au jardin, il est difficile de changer la nature de son sol. Privilégiez alors :

 

  • l’emploi de compost bien mûr ou de fumier bien décomposé si vous avez besoin d’améliorer la qualité de votre terre,
  • et la culture de plantes adaptées au sol de votre jardin.